Image de soi … de qui ? de moi !

L’image de soi … vaste sujet … et quel rapport avec la naturopathie ?

Ca commence avec l’image de moi, Julie.

Il se trouve que j’aime mon reflet dans le miroir (globalement) mais, sauf exception, je n’aime pas les photos de moi. J’ai même inventé un mot pour ça : je ne serais pas « photohygiénique » 😉

Depuis des années, je fuis les appareils photos. Lorsque je ne peux m’y soustraire, je fais une grimace … tant qu’à faire qu’à ne pas me trouver belle ! A tel point qu’à l’un de mes anniversaires, j’ai eu droit à une rétrospective « Julie grimaçante » ! Mes amis ne manquent pas de ressources, en effet.

Ca commençait à devenir compliqué dans un monde où chacun ou presque possède un SmartBidule capable de prendre des photos. Et puis, je me suis trouvée bien embêtée lorsque j’ai créé ce site : pas une photo de moi qui me plaise, mis à part avec des lunettes de soleil ! Pour se présenter, derrière des verres noirs, c’est moyen.

Photo de moi utilisée dans l'interview
Voilà le genre de photos de moi que j’avais à disposition.

Mais rien n’est figé

Depuis des années, surtout depuis que j’ai quitté mon emploi salarié (plus d’info aux premières heures de ce blog), je m’applique à aller au-delà de mes croyances limitantes. Vous savez, ces petites voix dans la tête qui répètent « tu ne peux pas ceci … », « tu n’es pas cela … », « arrête de rêver … » et j’en passe … En 2020, j’ai décidé de m’attaquer à celle qui dit « tu ne rends rien en photo » (version soft, des fois elle est plus cash que ça !).

Et puis, je me suis fixée comme objectif de vous accompagner sur le chemin du bien-être et de la santé. Et j’applique autant que possible ce que je prône ici et dans mes prestations. Deuxième raison de passer à l’action : le bien-être, ça passe par une bonne image de soi, en live ET en arrêt sur image.

Comment j’ai sauté le pas

La vie m’a fait rencontrer une photographe dans le réseau ElléA (Elles entreprennent dans les Alpes). Le courant est bien passé entre nous, humainement. J’ai vu son travail, notamment des photos de personnes que je côtoie au sein d’ElléA. J’ai ainsi pu visualiser la qualité de son regard sur ces femmes. Bref, je me sentais suffisamment en confiance pour passer le pas : réserver une séance photo !

C’est ainsi qu’en décembre 2020, je me suis retrouvée dans un studio de photographe, maquillée, coiffée et prête à jouer la star du jour !

Et bien, figurez-vous que j’ai passé un super moment ! Kathy Samuel et son équipe ont su me mettre à l’aise et me mettre en valeur par leurs différents soins et leur simplicité. En sortant, j’étais ravie, avant même avoir vu le résultat des photos. Accepter de me mettre au centre des regards de la sorte, c’était déjà un grand pas.

Et pour quel résultat !

Quand j’ai vu le résultat de ce shooting, wahou ! J’hésitais entre « c’est moi ça ? » et « c’est moi ça ! ». Je trouvais cette femme sur les clichés tellement belle et lumineuse ! J’en étais surprise, tout en me reconnaissant dans ces images. Quel moment !

Le temps est venu ensuite d’utiliser ces photos, sur les réseaux sociaux, sur le site web. Il n’est pas question d’éteindre cette lumière ! Le temps est venu aussi de partager cette expérience, car mon intuition me dit que je ne suis pas la seule personne à ne pas être à l’aise avec son image d’une manière ou d’une autre. Comme souvent, je tente-là de semer une graine, espérant voir pousser d’autres belles plantes 😊

La photographie, image de soi par excellence
La photographie, image de soi par excellence

Mais encore …

Kathy a lancé un projet que j’adore « Les 40 plus belles », qui consiste à photographier des femmes de plus de quarante ans. Par ce projet et avec tout son professionnalisme, elle met le projecteur sur la beauté des femmes après quarante ans. Ces femmes portent leur vécu sur leur visage, qui leur donne du relief et une beauté non stéréotypée, non « photoshoppée », qui me touche. Si vous voulez voir ce travail, vous pouvez consulter la page Facebook de Kathy.

Voilà, pour la confession du jour. En synthèse de cet article, j’écrirais que désormais « j’ose et je m’expose ».

Et vous, qu’en pensez-vous ? Où en êtes-vous avec votre image ? Avez-vous déjà réalisé une séance photo, seul(e) ou à plusieurs ? Je suis curieuse de lire vos commentaires.

Et pour être informé(e) de la parution d’un article, la rubrique « Abonnez-vous » vous tend les bras !

Action commune de soutien au commerce local

En septembre, la Chambre de Commerce et d’Industrie des Hautes-Alpes organise une action de soutien au commerce local. J’ai la joie d’y participer 😊

Par quel truchement est-ce que je me trouve associée à la CCI, me direz-vous ?

Cela se fait grâce à l’ACTIV : l’Association des Commerçants et Travailleurs Indépendants Veynois. Elle a pour but de rapprocher les entrepreneurs locaux pour nous connaître et nous faire connaître. Nous souhaitons impulser une nouvelle dynamique à notre petite ville. Nous sommes nombreux, mine de rien, et tous bien motivés pour vous faire découvrir nos activités respectives !

Vous me connaissez, j’aime ces initiatives communes, la mise en commun de nos potentiels respectifs.

Comment se déroule cette action ?

Du 1er au 30 septembre donc, faites vos achats chez les commerçants participants (repérables à l’affiche ci-dessous), conservez vos tickets de caisse dans l’enveloppe qui vous sera remise, puis confiez le tout à l’un de nous en fin de mois. Un tirage au sort vous permettra peut-être de gagner des bons d’achat d’une valeur maximale de 100€. Utilisez-les alors dans le même réseau jusqu’au 31 décembre.

Le but est de soutenir le commerce local, en vous incitant à fréquenter les acteurs proches de chez vous. Peut-être allez-vous même en découvrir ?

Et chez moi alors ?

Du 15 au 30 septembre (puisqu’avant je fais une pause), pour toute consultation en naturopathie ou réflexologie plantaire, je vous rédige une facture, à glisser dans ladite enveloppe, que je mets à votre disposition.

Si vous êtes l’un des heureux gagnants, vos bons d’achats seront ensuite valables de la même façon, pour toute consultation au cabinet.

Pour prendre rendez-vous, retrouvez mes coordonnées sur cette page.

Je vous souhaite des belles emplettes et de belles rencontres chez les commerçants, artisans et autres travailleurs indépendants qui animent notre belle région !

Action de soutien au commerce local, CCI 05 - septembre 2020
Action de soutien au commerce local, CCI05 – septembre 2020

Salon virtuel des Solopreneurs 05, dimanche 28 juin 2020

Un salon virtuel des Solopreneurs, mais qu’est-ce que c’est ?

Les Solopreneurs 05

Depuis décembre 2019, je fais partie d’un réseau d’entrepreneurs en solo : les Solopreneurs 05. Nous nous réunissons une fois par mois pour mieux nous connaître, échanger sur nos activités et créer des synergies entre elles.

C’est avec ce groupe que j’ai réalisé mes conférences en ligne durant le confinement (sur les huiles essentielles, la cohérence cardiaque, la détox et les piliers de la Naturopathie). C’est avec l’instigateur du réseau que j’avais réalisé une interview. C’est avec eux que je vais participer à une émission de radio aussi ! Actu à venir …

Bref, vous l’aurez compris : c’est un réseau qui me porte. J’aime beaucoup l’ambiance positive et solidaire qui y règne. J’adhère tout à fait à cet esprit d’intelligence collective et à l’énergie qui en découle.

Le salon virtuel des Solopreneurs 05

Prochain évènement donc : un salon virtuel ! Le principe est simple : sans bouger d’où vous êtes, sans contrainte sanitaire, vous vous connectez à un lien unique via Zoom (outil de visioconférence) et, de là, vous pouvez aller de stand en stand via des salles virtuelles, pour rencontrer les différents intervenants.

Les profils des participants sont très variés : danse, méditation, cuisine, formation en marketing digital, formation en équilibre de vie, formation en orthographe, coach professionnel, relaxation ludique, accompagnement scolaire, gestion patrimoniale, secrétariat, … et biensûr naturopathie et réflexologie plantaire 😊

Venez nous rejoindre dimanche 28 juin entre 10 et 12h : lien d’accès direct  (https://us02web.zoom.us/j/5748811457) et toutes les informations sur la page d’accueil des Solopreneurs 05.

Je reste également à l’écoute de vos questions.

Au plaisir de vous y voir !

Salon virtuel Solopreneurs 05 - 28 juin 2020
Salon virtuel Solopreneurs 05 – 28 juin 2020

Interview Solopreneurs 05

L’actualité du jour, c’est une interview par Eric Sotoca, initiateur du réseau des Solopreneurs 05. Ce réseau regroupe les entrepreneurs en solo des Hautes-Alpes … et Alpes-de-Haute-Provence, parce que nous sommes tous habitants des Alpes du Sud.

Cet échange est à retrouver sur la page interview Solopreneurs du site d’Eric.

Retrouvez également mes précédentes interviews : avec Valérie web-rédactrice, Valérie du Dauphiné Libéré et Aline de Bouge tes genoux.

interview solopreneurs 05 JFJ
Interview Solopreneurs 05

C’est parti, ma Julie ! Vers une nouvelle activité

Et voilà, mon activité est lancée. C’est parti pour la grande aventure de entrepreneuriat !

Création d’activité

A peine les examens terminés, je m’attelais déjà à la création d’activité, administrativement parlant. Pour mieux savourer ensuite mes vacances de fin d’année.

Depuis début janvier, je m’active donc pour que mon projet prenne corps : créer mon cabinet de Naturopathie et Réflexologie Plantaire, dans ma ville d’adoption : Veynes, dans les Hautes-Alpes.

En fait, cela a commencé bien en amont, dans ma tête déjà, et dans mes rencontres en 2019. J’ai mis à profit cette année de formation pour rencontrer des gens (via les stages notamment), créer un réseau de connaissances dans la région, évaluer le potentiel pour une activité telle que la mienne et trouver le lieu idéal pour s’installer. Cela m’a permis de définir que ma petite ville est en fait l’endroit approprié : pas de naturo établi, un intérêt pour ce genre de pratique et des gens qui en ont parfois marre de devoir se rendre à Gap pour à peu près tout 😉 !

J’ai donc recherché un lieu d’exercice et trouvé pile ce que je cherchais : deux jours au sein d’un centre de santé, par-fait ! Non pas que je veuille travailler seulement deux jours par semaine (quoique … 😀 ), mais pour commencer cela représente moins de frais. Promis, dès que l’agenda est rempli, j’élargis !

Photo du lieu où j'exerce mon activité : on y voit le bureau, le canapé, la table de massage.
Mon cabinet à Veynes.

Promotion de mon activité

J’ai pris possession des lieux et installé mon cabinet mi-janvier. Je suis satisfaite de l’atmosphère créée, il s’agit maintenant d’y attirer les clients !

Je travaille à l’échelle locale à rencontrer les acteurs en place :

Parution du journal pour la création de mon activité
Article paru le 26 janvier 2020 dans Le Dauphiné Libéré, édition Hautes-Alpes/Alpes-de-Haute-Provence.

Et plus encore, chaque rencontre est l’occasion de parler de mon activité. Car rien ne vaut, à mon sens, un contact en chair et en os. Aucun texte ne peut remplacer l’étincelle dans mes yeux et l’enthousiasme dans ma voix lorsque j’évoque mon métier et la façon dont je souhaite l’exercer !

C’est dans l’ensemble de ces contacts que je tisse des liens, que j’échange des informations. C’est donc, là aussi, que mon projet s’incarne.

Comment je vois mon activité

Parce que chacun est différent, nous mettons tous notre « patte » sur notre formation. Mon angle d’approche est de participer collectivement à l’accompagnement du bien-être et de la santé de l’individu. Je travaille en tandem avec chaque personne et en partenariat avec les autres praticiens qu’elle a choisis pour l’accompagner.

Au-delà de la technique, je mets l’accent sur l’écoute et la relation entre nous. Mon travail est entièrement personnalisé : Quel est votre objectif ? Quelles sont les étapes envisageables pour y parvenir ? Quels seront vos atouts pour y parvenir ? A quels freins faut-il s’attendre ? Qu’êtes-vous prêt à changer ? A quoi ne faut-il pas toucher ? A quel rythme souhaitez-vous avancer ?

Enfin, je fais de mon mieux pour être pédagogue. Mon objectif est votre autonomie : que chacun prenne sa santé en main, connaisse ses forces et ses points de vigilance et sache comment s’appuyer sur les unes et faire face aux autres.

Et cette pédagogie, au-delà des consultations avec des particuliers, j’ambitionne de la déployer à travers des ateliers et conférences au sein des entreprises, associations, institutions, Etc. L’idée est de proposer une pédagogie du mieux-être, pour partager de manière simple et ludique ce que j’ai appris et expérimenté.

Pourquoi me tourner vers les organisations ? Parce que je suis persuadée que des individus en bonne santé contribuent positivement à créer une entreprise en bonne santé … pour ne pas dire un monde en bonne santé (c’est mon côté utopiste qui parle là 🤩).

Je suis également convaincue du modèle du « colibri », où chacun agit à son niveau et apporte ainsi sa pierre à l’édifice commun. Ma pierre sera donc de participer à plus de bien-être au niveau individuel et collectif.

Dessin peint d'un visage de profil qui souffle des étoiles qui se transforment en oiseaux.
Source inconnue.

D’ailleurs, j’y retourne !

Sur ce, je retourne travailler au développement de cette toute jeune activité. N’hésitez pas à réagir et échanger via la section « Commentaires » ci-dessous. Pour me contacter, en savoir plus, prendre rendez-vous, mes coordonnées sont sur la page Contact.

Et pour être informé de la parution d’un article, la rubrique « Abonnez-vous » vous tend les bras sur la colonne latérale !