Formation terminée, ça c’est fait !

Voilà, cette année de (trans)formation est terminée ! Et alors, qu’est-ce que ça fait ?

L’année écoulée

J’ai vécu une année extrêmement riche, aussi bien au sein de la formation que dans d’autres domaines de ma vie. Un cursus de naturopathie, ça soulève un sacré paquet de questions ! Ca remet en perspective tout un tas de raisonnements ancrés en soi depuis fort longtemps. Donc, forcément, ça remue et ça déteint sur les autres aspects de la vie.

En résumé, avant d’apprendre les fondamentaux de la naturopathie, le fonctionnement du corps humain, la réflexologie, Etc., j’ai appris … à désapprendre 😉 !

Au-delà des cours, il y a eu les stages aussi, qui m’ont donné l’occasion de rencontrer des gens, de découvrir leurs activités et d’y participer. Cela m’a permis, chaque fois, de me poser la question suivante : quel peut être mon apport en tant que naturopathe dans ce contexte ? J’ai reçu autant de réponses que de fois où je me suis posée la question ! Une naturopathe dans un spa (https://www.ax-hotel.com/fr/excellence-spa-fr), dans une herboristerie (https://www.lebiologis.fr/), dans une épicerie vrac (https://daybyday-shop.com/magasin/gap/), un dojo zen (http://dojo-esprit-zen.com/), un laboratoire de phyto et gemmothérapie (https://www.herbiolys.fr/fr/), un hôpital (http://www.chbd-laragne.fr/), une Biocoop (https://www.biocoop-lajuncha.fr/), n’a ni le même regard, ni le même rôle, forcément.

Je remercie chacun chaleureusement pour son accueil et les partages que nous avons eus. Ce fut riche d’enseignements.

Cette année fut donc une aventure humaine et, en premier lieu, au sein de notre promotion au CFPPA de Hyères. Quel bel assortiment de personnalités parmi ces 34 individus ! Sans compter les équipes administrative et enseignante ! Comme chaque fois, je me nourris des rencontres et plus il y a de diversité, plus je m’enrichis. Même si certaines rencontres sont plus confrontantes que d’autres, elles permettent alors de travailler sur soi 😊

Deux photos de "hug" de 6-8 personnes de ma formation.
Un pour tous et tous pour un ! La force du lien humain.

L’année à venir

La formation n’était qu’une étape dans mon parcours de reconversion. Ce diplôme est la clé d’entrée dans une nouvelle aire de ma vie professionnelle. Dès le mois de janvier, je deviens créateur d’entreprise et j’ai du pain sur la planche !

En synthèse, je vais créer mon activité de naturopathie et réflexologie plantaire dans la ville où je réside : Veynes. Et oui, j’ai de la veine ! 😉 Mes recherches cette année m’ont montré qu’il y a de la demande et de la place dans cette magnifique région entre Buëch et Dévoluy, j’ai donc décidé de tenter cette aventure ici.

J’ambitionne de travailler en cabinet, à domicile, mais aussi d’aller au-devant des organisations, qu’elles soient des entreprises, des institutions ou des associations. Je rêve d’une pédagogie du mieux-être ! C’est mon côté idéaliste qui s’exprime !

Du coup, dans les semaines à venir, ce site va évoluer pour refléter tout cela. De blog de reconversion professionnelle, il va devenir site de naturopathe. Rassurez-vous, l’esprit reste le même et je continuerai d’alimenter le blog et la boîte à malice !

Ici et maintenant

Je ne réalise pas encore bien que la formation est terminée. Je dois prendre le temps de digérer.

Je ressens une certaine fierté d’être allée au bout de ce défi qu’est le fait de reprendre des études, dans un domaine éloigné de sa formation initiale, qui plus est (virage à 180°).

Je suis soulagée, car l’année a été dense entre les cours, les stages, les trajets entre chez moi et le lieu de formation, les mille et unes questions. Car ne croyez pas que ce parcours est un long fleuve tranquille ! Il est jalonné d’interrogations, de peurs qui tentent de vous désarçonner. Il n’est pas toujours aisé de garder le cap, loin de là !

« Où serait le mérite si les héros n’avaient jamais peur ? » Alphonse Daudet

J’ai le cœur serré aussi à l’idée de ne pas retourner m’asseoir parmi mes camarades début janvier. Heureusement, la technologie va nous permettre de rester en lien malgré la distance géographique.

Je viens de refaire une valise (il faut croire que j’y ai pris goût ?!) car, avant toute chose, je prends des VACANCES !!! N’apprend-on pas, en naturopathie, qu’il faut se ménager des temps de pause ? Et bien voilà, je mets en pratique : je file retrouver certains de mes « proches » (de cœur) éloignés physiquement, pour célébrer la fin de cette formation.

J’écris sciemment « cette » formation, car j’ai bien compris qu’à partir de maintenant, je serai un éternel étudiant.

Deux dessins réalisés par une dame venue en consultation durant la formation : un paysage fleurit entre jour et nuit avec la phrase "bonne route en naturopathie" et un personnage observé à la loupe par un groupe d'individus avec la phrase "souvenir de consultation".
Merci Suzanne de nous avoir si bien croqués 😉

Et voilà pour le dernier article de l’année (ben oui, j’ai dit que j’étais en vacances). Je vous souhaite une belle fin d’année, lumineuse et chaleureuse. Chez moi (dans le nooooord), on a coutume de dire que la chaleur est à l’intérieur, dans les chaumières et dans nos cœurs.

N’hésitez pas à réagir et échanger via la section « Commentaires » ci-dessous ou en message privé via la page « Contact ».

Et pour être informé de la parution d’un article, la rubrique « Abonnez-vous » vous tend les bras sur la colonne latérale !

Journée de la Naturopathie

Dimanche 2 juin a eu lieu la Journée de la Naturopathie, organisée par Sud Naturopathie, au Domaine de La Castille de La Crau (83). Cette première édition avait pour thème l’Alimentation. J’y étais bénévole, je vous raconte le in et le off 😉

Bandeau de l'affiche de la journée de la naturopathie, annonçant la date et le thème "Cultiver sa santé avec gourmandise !"

Sud Naturopathie c’est qui ?

C’est un collectif de 16 naturopathes du Var, qui se sont organisés il y a plus d’un an pour promouvoir la Naturopathie dans la région et, plus précisément, pour organiser cette manifestation. Leur actualité est à retrouver sur internet : https://www.facebook.com/SudNaturopathie/

Je ne sais pas pour vous, mais moi, des gens qui se rassemblent pour promouvoir la santé, ça me parle. Donc, quand mon amie Graziella (avec qui j’ai fait le séjour monodiète que je vous raconte dans un précédent article https://vie-talite.com/en-route-pour-mon-premier-jeune/) m’a annoncé cette journée, j’ai voulu en être ! Ca tombait bien, puisqu’ils cherchaient des bénévoles, a fortiori des naturo en herbe de mon acabit.

Je suis donc allée aider à préparer le site le samedi et à tenir le stand Information le dimanche. C’est que ça demande du boulot de monter des barnums, préparer les stands, organiser le site, nettoyer, décorer, etc., sans compter le démontage ensuite !

La journée en elle-même – le IN

Le site du Domaine de La Castille, déjà, est un bel endroit, très spacieux, pourvu d’un grand chapiteau équipé pour abriter des conférences (500 places assises, ça commence à faire).

Le planning de la journée était constitué de telle sorte que chacun puisse trouver son bonheur, quelles que soient l’heure et ses envies. Il y avait d’abord les conférences, qui avaient lieu toutes les heures sur des sujets variés ayant trait à l’alimentation (cuisine saveur, addictions alimentaires, alimentation thérapeutique, …). Elles s’adressaient, je dirais, « au grand public averti », c’est-à-dire qu’on y proposait des apports conséquents avec un vocabulaire accessible.

En parallèle, des ateliers se déroulaient quasiment en continu sur les thèmes de la cuisine (biensûr), la respiration, l’activité physique, les huiles essentielles et les fleurs de Bach. Ce qui permettait d’aller découvrir l’une ou l’autre technique entre deux conférences.

Histoire de rester dans le thème, un bar naturo était proposé avec une cuisine 100% maison réalisée par les membres de l’association. Salé, sucré, boissons, tout y était. Ce fut un régal des yeux et des papilles. D’ailleurs, les visiteurs ne s’y sont pas trompés : il a été dévalisé ! Plusieurs Food Truck étaient là aussi pour proposer d’autres mets.

Deux photos du buffet de plats préparés par les naturopathes de l'association
Le bar naturo

LA bonne idée à mes yeux a été d’organiser des ateliers enfants. Ainsi, on pouvait venir en famille et y trouver chacun son intérêt. Yoga, attrape-rêves, animal totem, jus colorés, peinture, philo, … sympa le menu des petits, non ? Et aussi des jeux, biensûr !

Deux photos de jeux de balles en bois décorés, l'un sous forme de bouquet de fleurs, l'autre degirafe
Jeux de balles, faits maison eux aussi

La journée s’est terminée sur deux pistes de réflexion, avec un film réalisé avec des enfants justement. Ces citoyens de demain nous ont expliqué la glycémie, les additifs alimentaires, la pollution, avec comme message phare : « Vous m’avez pris pour une poubelle ? » Effectivement, ça pose question … Et en guise de final un clip à leur façon de la chanson de Jean-Jacques Goldman Les Choses.

« Si j’avais, si j’avais ça
Je serais ceci je serais cela
Sans chose je n’existe pas
[…]
Je prie les choses et les choses m’ont pris
Elles me posent, elles me donnent un prix
Je prie les choses, elles comblent ma vie
Ce n’est plus « je pense », mais « j’ai donc je suis ! »

Ce fut une belle journée, très bien orchestrée. Je rends hommage aux organisateurs, parce que ce n’est pas rien de préparer un tel évènement ! Imaginez accueillir pas moins de 1000 personnes sur un même lieu, leur faire découvrir plusieurs facettes de la Naturopathie, les intéresser et les distraire (parce que bon, c’est dimanche !), les restaurer. Il y a bien eu quelques coups de soleil, mais aucun incident majeur. Bravo Sud Naturopathie !

Ma journée – le OFF

Une heure avant l’arrivée du public, ce fut l’arrivée des bénévoles, l’affectation aux différents postes, les premières rencontres. J’étais au stand information pour renseigner les gens sur le déroulement de l’évènement, les différents emplacements, répondre aux questions. J’apprécie cette posture de « se mettre au service de ».

Nous étions pas mal de bénévoles, j’ai donc pu assister à l’atelier sur la crème Budwig présenté par la fondation Kousmine (www.kousmine.fr). C’est une préparation de petit déjeuner pour faire le plein d’énergie et de nutriments en début de journée. Moi qui pratique régulièrement le Miam-Ô-Fruits de France Guillain (https://www.bainsderivatifs.fr/portfolio-item/miam-o-fruit/), je n’étais pas dépaysée. Ce fut l’occasion de remarquer combien faire préparer aux gens eux-mêmes leur permet de réaliser illico 1/ que c’est simple et 2/ que c’est délicieux !

Je suis aussi allée écouter la conférence d’Anne Portier : « Addictions Alimentaire, entre plaisir et compulsion, trouver le juste équilibre ». Elle nous a parlé de sucre, de caféine, de gluten … tout un programme ! Anne est une naturopathe expérimentée et engagée. Elle a fondé un dispensaire de soins naturels pour rendre les médecines naturelles accessibles à tous. Elle l’explique dans cette courte vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=cTM84uk5IgY.

Anne est aussi directrice de l’OMNES, l’association professionnelle des naturopathes depuis 1981. Sur leur site dédié aux particuliers, vous trouverez d’ailleurs les coordonnées et spécialités des naturopathes région par région : www.naturopathe.net. Un praticien adhérent OMNES est un gage de qualité pour le consultant, en termes de formation et d’engagement via une charte en 16 points (détails sur www.omnes.fr).

C’est inspirant pour la graine de naturo que je suis de rencontrer ce genre de personnes. Et je ne parle pas que des figures phares, je parle aussi des 16 thérapeutes qui se sont regroupés pour créer cet espace de partage le temps d’une journée. Le bénévolat, et plus largement l’engagement citoyen et le « faire ensemble », sont importants à mes yeux. J’ai à cœur de participer à ce type de manifestations et de donner de mon temps. Je l’ai fait comme couturière au sein d’un Repair Café à Bruxelles, comme bibliothécaire au sein de La Bibliothèque Pour Tous de Six-Fours et je le ferai encore au gré des rencontres.

Voilà, je vous ai partagé une expérience de plus. N’hésitez pas à réagir et échanger via la section« Commentaires » ci-dessous ou en message privé via la page« Contact ».

Et pour être informé de la parution d’un article, la rubrique « Abonnez-vous » vous tend les bras sur la colonne latérale !