Envoyée le 22 avril 2020

Cette semaine, on s’intéresse à la cohérence cardiaque.

Cette technique respiratoire permet d’équilibrer notre système nerveux autonome, celui qui travaille sans qu’on y pense et heureusement (respiration, battement du cœur, digestion, Etc.). Ainsi, la respiration en cohérence cardiaque régule nos facultés d’action (système sympathique) et de régénération (système parasympathique). Il faut savoir, par exemple, que la digestion fait partie des processus dépendants du système parasympathique : pas moyen de digérer si l’on est dans l’action, car notre énergie est mobilisée ailleurs (dans les muscles et la vigilance par exemple).

Ce mode de respiration permet à la fréquence du cœur d’entrer en résonance avec celles des poumons et du cerveau pour optimiser le travail de chacun de ces organes : le sang est mieux oxygéné, l’organisme est mieux alimenté en oxygène et nutriments, cerveau compris. On observe un apaisement de l’esprit, qui devient moins ‘’excitable’’ et plus centré sur la tâche à accomplir.

Cohérence cardiaque
Cohérence cardiaque

Pour cela, on respire 3 fois/jour, au rythme de 6 cycles de respiration/minute, pendant 5 minutes.

Je livre plus de détails sur le fonctionnement et la pratique de la cohérence cardiaque dans un article de blog, une vidéo, mais aussi via des visioconférences en ligne. Je vous inscris les liens vers ces supports sous ce texte.

Je vous donne rendez-vous mercredi prochain, pour la prochaine Vie-ta-mine !

D’ici là, je vous souhaite une belle semaine et de prendre le temps de respirer.

Julie de Vie-talité

Voici la vidéo, extraite de la série « Prenez soin de vos genoux à la maison » :

close

Abonnez-vous à la Vie-ta-mine, la newsletter qui donne bonne mine et recevez en prime l'e-book "Kit de base huiles essentielles" !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *