Les mois de mai et juin sont classiquement ceux des examens. Je réponds ici à la question reçue il y a quelques jours : « Quels seraient tes conseils pour les personnes préparant des examens ? »

L’alimentation tout d’abord

Et oui, je commence toujours par là, par le carburant de l’organisme. Je vais reposer des éléments déjà écrits par ailleurs sur ce blog ou dans ma newsletter :

  • Fruits et légumes, crus et cuits pour leurs apports en vitamines et minéraux ;
  • Le bon gras, végétal, car toutes nos cellules sont entourées d’une membrane faite de lipides et que notre cerveau est fait pour moitié de gras ! On privilégie les oméga 3 contenus dans les huiles de colza, noix, lin et les poissons gras (sardine, maquereau, thon, saumon) ;
  • Ce peut être le moment de faire une cure Magnésium, car le stress et l’activité cérébrale en sont grands consommateurs. Prévoir trois semaines et prendre garde à la forme de Magnésium utilisée, car certaines sont laxatives ;
  • C’est le moment de lever le pied sur les sucres raffinés, plats industriels, produits ultra-transformés et excitants, parce qu’il vont encrasser notre organisme avec différents toxiques or, ce n’est vraiment pas le moment quand on cherche à être performant. Les excitants quant à eux forment un cercle vicieux : en gommant le signal de fatigue, ils nous forcent à puiser dans nos réserves et nous fatiguent encore plus. Si on a envie de se faire plaisir avec un aliment, même sucré, on le prépare. Rien de tel que la cuisine maison pour maximiser les saveurs et limiter les additifs !
Fruit et légumes crus et cuits, sans oublier de s'hydrater.

La respiration ensuite

Il est primordial en période d’examens d’oxygéner le corps et l’esprit. En position assise, on respire mal, surtout si on se courbe sur ses cours, son ordinateur. Il est important de respirer le dos droit, idéalement debout et au grand air. On peut faire des respirations abdominales pour maximiser l’oxygénation et réduire les tensions.

Pour l’équilibre du système nerveux autonome, afin d’être actif et calme à la fois (pas évident pendant les révisions en général), je pense à mon chouchou : la respiration en Cohérence Cardiaque. J’ai déjà écrit sur le sujet, allez donc voir cet article et la vidéo associée.

La respiration, capitale pour l'oxygénation du corps et de l'esprit.

Sans oublier l’activité physique

Le corps a besoin de mouvement, même pour des processus intellectuels. Certaines personnes auront d’ailleurs besoin de bouger pour enregistrer des informations (lire ses cours en marchant par exemple).

Et puis il est important, de temps en temps, de remplacer la fatigue cérébrale par de la fatigue physique, qui délasse. L’activité physique (adaptée donc plaisante) aide à lâcher du lest (donc réduire le stress), sécréter des endorphines bienfaisantes et permet de s’amuser aussi !

On n'oublie pas de bouger, de façon fun de préférence !

On ne fait pas l’impasse sur le sommeil

C’est LA phase de régénération et d’assimilation, pas question de la négliger en période d’examens ! On pense à la nuit, biensûr, mais la sieste n’est pas à négliger non plus. Avec l’aide d’un minuteur, on se repose vingt à trente minutes et on reprend ensuite ses révisions dans de bonnes conditions.

Le soir, on privilégie les activités calmes, une lumière douce. On évite les écrans au moins une demi-heure avant le coucher. On prend soin d’avoir mis de côté la partie « bureau » si on dort dans la pièce dans laquelle on révise. On aère la pièce et on la rafraîchit, car on dort mieux dans une chambre fraîche.

Une sieste dans un hamac, ça vous tente ?

On ne boude pas son plaisir

Pas question de ne faire que réviser ! Les examens sont des périodes importantes, certes, mais nul besoin de se gâcher la vie pendant des semaines ! On prend donc le temps dans sa journée, dans sa semaine de faire des activités plaisantes, de voir des gens qu’on apprécie, de se détendre, de s’amuser, de se faire du bien quoi 😊

Se faire plaisir, c'est écouter son coeur.

Les pauses s’imposent

Tiens tiens, revoici le thème de la Vie-ta-mine #43. En période d’examens, comme pour toute tâche qui demande de la concentration, il est important de faire des pauses régulières, dont la fréquence dépend de votre capacité de concentration (… et de votre engouement pour ladite tâche effectuée 😉). Donc :

  • On s’arrête régulièrement
  • On se lève
  • On relâche les yeux en regardant au loin
  • On se dégourdit les jambes, les bras
  • On respire profondément
  • On boit un peu

Bref, on s’aère les neurones avant de les remettre au travail.

Appuyer sur pause, régulièrement.

En synthèse

Voilà pour les grands principes naturopathiques applicables aux périodes d’examens. Biensûr, cela demanderait à être personnalisé pour être bien adapté à chacun, mais les grandes lignes y sont.

Si vous avez des questions, si vous souhaitez que l’on étudie la question ensemble, n’hésitez pas à me contacter, que ce soit pour de la Naturopathie ou les soins manuels, qui permettent de mettre le cerveau pensant en sourdine pour se détendre et améliorer les différentes circulations dans le corps.

Ma pratique n’est pas la seule à pouvoir vous aider durant ces périodes, je pense notamment à toutes les techniques de relaxation, à la sophrologie et à l’hypnose, qui peuvent se révéler très utiles pour se préparer à un évènement stressant. N’hésitez pas à vous renseigner ou à me contacter pour que je vous oriente vers les praticiens des environs.

Je souhaite de beaux mois de mai et juin aux étudiants et à ceux qui les accompagnent. N’oubliez pas de profiter de moment de qualité ensemble, malgré cette période potentiellement stressante et tendue.

N’hésitez pas à laisser vos questions et réflexions en commentaire pour enrichir la réflexion.

Pour être informé.e de la parution d’un article et recevoir la Vie-ta-mine, la newsletter qui donne bonne mine, la rubrique « Abonnez-vous » vous tend les bras !

Et si vous préférez la vidéo …

close

Abonnez-vous à la Vie-ta-mine, la newsletter qui donne bonne mine et recevez en prime l'e-book "Kit de base huiles essentielles" !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *