Premières impressions

Pour vous resituer : un peu plus d’un an après avoir cessé mon activité professionnelle et être partie en quête d’un métier qui ait du sens à mes yeux, j’entre en formation. En effet, un bilan de compétences m’a amenée à définir que je souhaite passer d’ingénieur de l’industrie agroalimentaire à naturopathe. Pas commun me direz-vous ? Et pourtant, l’attention portée à l’alimentation de l’humain est présente en filigrane.

C’est donc parti pour un an de formation en naturopathie, au sein d’un lycée agricole disposant d’une unité de formation pour adultes : le CFPPA de Hyères.

Dans cet article, je me propose de vous faire un état des lieux après la semaine de rentrée.

En ce qui concerne Julie

Déjà, c’est méga bon que mon projet devienne concret. Depuis le printemps, je suis inscrite et j’attends que ça commence !

C’est chouette cette phase de découverte. Biensûr, ça demande de l’énergie, pas de pilote automatique là, tout est nouveau, mes neurones se connectent tous azimuts ! Comme toujours, sortir de sa zone de confort demande des efforts. Mais c’est tellement bon d’actionner le mode curiosité.

Je suis donc ravie, pleine d’énergie et il va en falloir, car l’année s’annonce dense entre les cours et les stages.

En ce qui concerne les gens

Nous sommes une promotion de 35 individus de tous horizons : milieu paramédical, informatique, entreprises publiques, éducation nationale, édition, communication, banque, agriculture, agroalimentaire et j’en passe. Le brassage des générations est là aussi : nous avons de 20 à 60 ans environ. Cela promet de beaux partages d’expérience !

Si je sais tout cela, c’est parce que le premier matin, les deux responsables de la formation ont pris le temps de nous écouter, un par un, retracer le chemin qui nous a menés ici et nos vœux pour la suite. J’ai trouvé cela hyper intéressant d’entendre tous ces parcours de vie. Et cela signifie beaucoup pour moi, en termes d’esprit de la formation, que ce temps de parole ait eu lieu. Ca colle avec le reste du discours, qui nous rappelle l’importance de la coopération, de créer un groupe soudé.

En ce qui concerne les intervenants

A chaque matière son intervenant et, pour ce que j’en ai vu, ils sont calés dans leur domaine, tout en étant à même de se mettre à la portée d’un public bigarré. Surtout, ils ont une sacrée envie de transmettre leur savoir. Du coup, ça passe, c’est agréable, même si la terminologie de la biologie cellulaire n’est pas ce qu’il y a de plus digeste pour les néophytes !

Et chacun est dans une posture d’échanges par rapport à nos propres vécus et savoirs. Dans une posture d’ouverture je dirais. Ils ont un regard critique sur le monde qui nous entoure et tentent de nous inciter à ouvrir l’œil.

On m’avait promis un enseignement « scientifique et adogmatique », c’est ce que j’ai reçu durant ces premiers jours.

En ce qui concerne les lieux

C’est que ça compte, l ’environnement. Regardez comme on est bien lotis !

3 différentes vues des espaces verts du site.

L’avantage du lycée agricole, c’est qu’il y a des espaces de verdure. La section aménagement paysager arrange les massifs de-ci de-là. La section horticulture fait pousser tout un tas de plantes à l’extérieur et sous serres. Les viticulteurs préparent la vigne. Etcetera. Il y a même une culture de spiruline ! Pour ceux qui ne connaîtraient pas, en très bref : c’est une cyanobactérie (non pathogène, pas de lézard) utilisée comme complément alimentaire pour ses fortes teneurs en protéines, vitamines et minéraux.

En plus des sections d’enseignement, il y a une véritable exploitation, une pépinière. Bref, le domaine est vaste et fort agréable pour les promenades (pré/post) digestives. Et dès le printemps, il sera possible d’acheter des légumes, des plantes et même du miel produit sur place. Idéal pour la locavore que je suis !

En ce qui concerne le retour au lycée

Et bien, je me sens rajeunir ! Hihi. Plus sérieusement, la cohabitation se passe bien, même si parfois les ados se demandent ce qu’on fait là, car en tant qu’adultes nous sommes souvent assimilés à des profs. Pour l’anecdote : les jeunes filles ne sont pas forcément à l’aise quand une adulte inconnue partage les sanitaires où elles ont l’habitude de se réfugier à la pause pour papoter et se refaire une beauté 😉

Et la cantine me direz-vous, hein ? Que mangent les futurs naturopathes ? Et bien nous sommes veinards, il y a un véritable chef cuistot qui, avec son équipe, nous prépare des plats sur place plutôt sympas. Passé la journée de rentrée et sa saucisse de Strasbourg – frites, les plats ont été variés. Vous imaginez des lasagnes non industrielles en milieu scolaire ? Oui, c’est possible. Et des encornets moelleux, pas caoutchouteux ? Idem. Il y a toujours une alternative végétarienne (ils ont bien noté d’augmenter la proportion quand les « naturo » sont là), de la salade verte (du jardin pédagogique) et un « salad bar » qui permet d’avoir sa ration de légumes. Quasiment tous les jours, il y a des fruits de saison. Bravo à eux !

Voilà pour mes premières impressions, n’hésitez pas à partager vos réflexions et vécus, car je me doute bien que je ne suis pas la seule à entreprendre une formation à l’âge adulte ou simplement à en avoir eu envie. Pour cela, direction la section « Commentaires » ci-dessous.

Et pour être informé de la parution d’un article, la rubrique « Abonnez-vous » vous tend les bras sur la colonne latérale !

close

Abonnez-vous et recevez gratuitement l'e-book "Kit de base huiles essentielles" !

7 réponses sur “Premières impressions”

  1. Bonjour Julie
    Ici Corinne de ta Promo de Naturopathie.
    Je trouve ton blog super agréable et très intéressant . Tu mets les mots avec une certaine pointe d’humour sur ce que nous pouvons tous et toutes ressentir en se lançant dans cette nouvelle aventure et ça fait du bien:)
    Tout est très juste et cela me permet de retrouver certaines réflexions personnelles que j’ai pu avoir de mon côté . Merci de nous le faire partager, ça fait du bien
    A bientôt

  2. Bravo!
    J’avais eu ce même genre d’idée mais pas osé me lancer (ni pris le tps à vrai dire!)
    En tout cas félicitation, c’est Très agréable de te lire!
    Caro de ta promo 😉

  3. Une petite pointe de fierté de voir ma Julie se lancer dans cette aventure que je soutiens à 100%. Mais de la fierté je n’en manque pas avec toi …..
    Tu vas trouver ton chemin j’en suis persuadée.
    En attendant régale toi à apprendre des autres, de leurs expériences et leurs connaissances.

  4. Bonjour Julie,
    Cela fait plaisir de voir que tu rebondis.
    La description de l’amorce de ta reconversion est très intéressante.
    La structure et ton écriture rendent tes propos tes accessibles et donne envie d’élargir personnellement ses horizons.
    Félicitations, éclate toi dans ta nouvelle vie.
    Je suivrais tes aventures avec plaisir
    Régis

    1. Salut Régis, cela me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles via ton commentaire, et quel commentaire ! Merci.
      Au plaisir d’échanger plus avant,
      Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *